De Buffy à The Vampire Diaries, voici les meilleurs vampires du petit écran

Les séries ne manquent pas de suceurs de sang et on se souviendra particulièrement de ces vampires-là. 

Buffy contre les vampires a démarré la mode des vampires sur le petit écran en 1997 et depuis, on ne compte plus le nombre de séries qui ont mis en scène des buveurs de sang. Ces personnages surnaturels qui faisaient peur autrefois, fascinent aujourd’hui les foules. Au cinéma, dans les livres ou à la télévision, leurs représentations ont changé. Ils ne sont plus le mal incarné, ils sont des êtres comme nous, pourvus de sensibilité, qui peuvent tomber amoureux. Et ils font également des méchants aussi complexes que cruels. The Vampire Diaries, True Blood, The Originals, Penny Dreadful, Dracula… On ne compte plus le nombre de séries qui mettent en scène des vampires tous plus géniaux les uns que les autres et voici d’ailleurs les meilleurs d’entre eux.

Angel (Buffy contre les vampires)

Le vampire doté d’une âme et incarné par David Boreanaz a su très rapidement conquérir le cœur des spectateurs en protégeant et en épaulant notre tueuse de vampires préférée au fil des saisons. Si on a eu le cœur brisé lorsque Angel a quitté la série à la fin de la saison 3, on a pu le retrouver dans un spin-off dédié et il s’est révélé encore plus intéressant, plus émouvant et plus profond que ce qu’on connaissait déjà de lui.

Katherine Pierce (The Vampire Diaries)

Dans la famille des personnages qu’on adore détester, on demande la vampire manipulatrice Katherine Pierce dans la série The Vampire Diaries. Diaboliquement cruelle, reine des jeux d’esprits, prête à tout pour sa survie, jouissivement sournoise et véritable séductrice, elle était bien plus intéressante et amusante à regarder que son sosie Elena. Nina Dobrev n’a jamais été aussi convaincante qu’en Katherine Pierce.

Klaus (The Vampire Diaries, The Originals)

Certes, Klaus est un hybride mi-vampire mi-loup-garou, mais on ne pouvait pas l’exclure de cette liste au vu de sa complexité. Depuis ses débuts dans The Vampire Diaries en tant qu’original sans pitié, capable de massacrer des innocents sans une once de culpabilité, à The Originals en tant que père aimant, Klaus a beaucoup évolué. Sans compter qu’il s’agit d’un personnage intelligent, cultivé, élégant et capable de sensibilité quand il le veut bien.

La Comtesse Elizabeth (American Horror Story : Hotel)

C’est en interprétant La Comtesse Elizabeth dans American Horror Story : Hotel que Lady Gaga a remporté son premier Golden Globe. Ornée de diamants, de gants et de lames au niveau des ongles, la chanteuse a su mettre tout le monde d’accord en interprétant cette serial-killeuse passionnée de mode, mais surtout assoiffée de sang.

Eric Northman (Trueblood)

Eric est LE vampire dont la série Trueblood ne pouvait pas se passer, plus encore que Bill. Sous les traits d’Alexander Skarsgård, il était à la fois sombrement drôle, cynique, terriblement cruel et imprévisible, mais il savait aussi se montrer charmant, courtois et étonnamment vulnérable. Il a beaucoup changé en sept saisons, mais il a toujours gardé son petit côté malicieux et surtout son sex-appeal.

Rebekah Mikaelson (The Originals, The Vampire Diaries)

La sœur de Klaus était aussi agaçante que émouvante et elle a suscité autant d’amour que de haine auprès des téléspectateurs. Bien qu’elle ait passé plus de 1000 ans en tant que vampire, Rebekah n’a jamais perdu de vue ses désirs humains, se battant jusqu’au bout pour avoir une vie normale et trouver l’amour et le bonheur. Que ce soit dans The Vampire Diaries ou The Originals, Rebekah Mikaelson a su se frayer un chemin dans nos cœurs.

Damon et Stefan Salvatore (The Vampire Diaries)

Difficile de départager les deux frères Salvatores. L’un est ténébreux, rongé par la culpabilité, n’osant pas trop se lâcher et extrêmement bienveillant. L’autre est plus sournois, plus fun, plus égoïste, plus cynique. Leur relation est aussi complexe que touchante. Mais une chose est sûre, ils sont tous les deux très sensibles et prêts à tout pour leur dulcinée Elena. Certains seront Team Damon, d’autres Team Stefan, mais on ne pouvait pas les séparer.

Spike (Buffy contre les vampires)

Au début de la série, on adorait détester Spike. Avec son look de Billy Idol et son humour diabolique, il faisait un adversaire parfait pour la tueuse de vampires. Et puis il a fini par rejoindre le Scooby Gang, gardant son caractère compliqué mais en développant aussi de la sensibilité. Il a quand même fini par mourir pour la femme qu’il aime et ce geste romantique a tant marqué les esprits qu’il a fait de lui le vampire préféré de la série.

Pamela Swynford De Beaufort (True Blood)

Pamela Swynford De Beaufort n’est autre que la progéniture d’Eric et on le remercie de l’avoir engendrée. Il n’y a pas plus glamour et capricieuse que cette vampire qui s’occupe du bar Fangtasia dans True Blood. Mais c’est aussi et surtout une femme indépendante et dotée d’un excellent sens de la répartie. Mention spéciale à son monologue emblématique sur le “vagin féerique” de Sookie, quand elle s’énerve toute seule contre elle. Un moment jouissif.

Dracula (Penny Dreadful)

Dracula est l’un des vampires les plus emblématiques de l’histoire de la culture et il a été adapté plusieurs fois sur grand écran et sur petit écran. L’une des dernières en date est celle de la série Penny Dreadful, avec Christian Camargo dans le rôle. Cette version charismatique, sexy et sinistre du personnage a su nous séduire et le fait que le Dr Alexander Sweet s’est révélé être le célèbre suceur de sang a été l’un des rebondissements les plus mémorables de la série.

Source: Lire L’Article Complet