Fort Boyard (France 2) Caroline Margeridon : "Le tournage est bien pire que ce que l’on peut vous raconter"

L’une des acheteuses d’Affaire conclue s’est embarquée sur le fort, la fleur au fusil. Et elle n’a pas été déçue du voyage !

Dans quel état d’esprit êtes-vous arrivée sur le tournage de Fort Boyard ?

Caroline Margeridon : Je suis arrivée très détendue, en me disant « qui vivra verra » ! Et je peux vous dire que j’ai bien vu ! (Rires)

Qu’avez-vous vu, exactement ?

Déjà, il faut savoir que j’ai débarqué en voiture de sport, tailleur et talons hauts, alors que tout le monde était déjà en jogging et baskets… À chaque épreuve, je me suis demandé qui était le fou qui inventait ces jeux tordus ! J’ai testé l’une des nouvelles épreuves du fort : le Bin’Gossbo. La production m’a attachée comme un saucisson et fait tourner dans tous les sens. C’était l’horreur ! Ce qui se passe en vrai sur le tournage est bien pire que ce que l’on peut vous raconter.

Qu’est-ce que l’équipe du fort vous a concocté d’autre ?

Ils m’ont fait enfiler une combinaison et des chaussures de ski, avant de me suspendre, à quatre mètres au-dessus d’une mer déchaînée, dans une cabine de téléphérique. Mais je relève toujours les challenges, cela fait partie de mon ADN. Fort Boyard m’a permis d’aller au bout de moi-même. Tout le monde devrait participer à ce jeu !

À lire également

Fort Boyard – Cyril Féraud : “Cyril Gossbo m’a beaucoup manqué”

Il paraît que Sophie Davant vous avait déconseillé de participer à l’émission. Info ou intox ?

Info ! Tous les jours, elle m’appelait pour me prévenir que j’allais avoir des bleus, que je n’étais pas assez sportive… Mais j’ai été maligne, je n’ai pas dévoilé à la production quelles étaient mes phobies et mes peurs.

Quelles épreuves redoutiez-vous le plus ?

Celle de Willy Rovelli, où il faut « déguster » sa cuisine secrète. Je n’y serais jamais arrivée. Heureusement comme je mange casher, je n’ai pas pu faire l’épreuve ! (Rires) Celui qui s’y est plié a vomi pendant les trente minutes qui ont suivi…

Comment était le chef d’équipe Philippe Etchebest ?

Je m’attendais à une bonne tête de cochon et je n’ai pas été déçue ! (Rires) À notre arrivée, il nous a dit : « Je vous préviens, si on ne remporte pas telle somme, vous allez tous finir en pâté en croûte ! » Puis, j’ai vu arriver le reste de l’équipe, tous hyper sportifs, et j’ai été soulagée, car il faut savoir que moi, je prends ma voiture pour traverser la route ! J’étais en confiance et je peux vous dire que l’on a assuré !

À lire également

Amandine Petit en larmes dans Fort Boyard : “Je ne peux pas” (VIDEO)

L’année prochaine, vous comptez revenir au fort avec toute l’équipe d’Affaire conclue ?

Exactement. J’ai commencé à leur en parler. Non seulement je suis inconsciente, mais, en plus, je suis maso ! Le plus gros challenge sera de convaincre Sophie d’y participer.

Vous aimeriez avoir un rôle dans l’émission, comme Jean-Marc Généreux et Cyril Féraud ?

J’adorerais ! Il ne faut pas se fier à mon image. Je sais que j’ai l’air d’une vieille bourge, limite chiante, mais j’aime m’amuser. Être à Fort Boyard me changerait du bureau d’Affaire conclue.

Vous serez toujours, à la rentrée, dans l’équipe de Sophie Davant ?

Bien sûr ! Nous sommes en plein tournage de la prochaine saison, mais également dans celui d’un nouveau prime time pour la rentrée. Par ailleurs, je suis aussi en train de finir l’écriture d’un livre, qui racontera mon parcours atypique, moi qui ai le niveau bac -4… Je pense que je vais y intégrer un passage sur Fort Boyard !

Fort Boyard : tous les samedis à 21h05 sur France 2

Interview Amandine Scherer

Source: Lire L’Article Complet