Gros malaise sur France 2 ! Anne-Sophie Lapix mouche Xavier Bertrand avec une interview coup de poing

Alors qu’elle recevait Xavier Betrand sur le plateau de son JT de 20 heures sur France 2, Anne-Sophie Lapix ne s’est pas démontée face au candidat à la présidentielle de 2022, et a même provoqué un petit moment de malaise en le clashant.

Les secondes les plus longues de sa vie. En vue des élections présidentielles de 2022, Anne-Sophie Lapix présente désormais dans son journal télévisé de 20 heures la rubrique "20h22", où elle reçoit à tour de rôle les différents candidats qui s’affronteront dans la course à l’Élysée. Ainsi jeudi 30 septembre, elle recevait comme premier invité Xavier Betrand, qui a officialisé sa candidature il y a de cela plusieurs semaines, et ce sans passer par la case primaires des Républicains, qu’il a quitté en 2017, s’assurant ainsi une place au premier tour. "Vous manquez de courage", a alors lancer la journaliste sans détour, pour appuyer le fait que Xavier Bertrand refuse d’aller au congrès des Républicains lors du vote des militants début décembre 2021, afin de ne pas affronter ses concurrents.

"Si je manquais de courage, vous pensez sincèrement que je serai candidat à l’élection présidentielle", lui a alors rétorqué le président de la région Hauts-de-France. Mais c’était sans compter sur le "et alors ?" tranchant d’Anne-Sophie Lapix, qui ne s’est pas arrêtée en si bon chemin pour moucher l’homme politique. Et alors que ce dernier s’est estimé "le mieux placé" pour contrer Emmanuel Macron et Marine Le Pen, la journaliste ne l’a de nouveau pas raté, lui rappelant cash que s’il avait déjà bien une place au premier tour, cela ne lui en garantissait pas au deuxième tour, ni même une victoire.

Grand moment de solitude pour Xavier Bertrand

"Enfin, pour l’instant vous n’êtes pas au second tour selon les sondages", lui a ainsi répondu Anne-Sophie Lapix, provoquant un petit moment de silence en plateau, et une moue agacée et boudeuse de Xavier Bertrand, mis au défi par la journaliste de répondre à cette pique, qui en a même avancé son visage vers lui pour provoquer une réaction. "Vous savez pertinemment que je suis le seul qui peut me qualifier pour le second tour et le seul qui peut gagner", a martelé le président de région, éveillant un simple simple "moi je ne dis rien" chez son interlocutrice. Une véritable victoire par KO pour Anne-Sophie Lapix.

Source: Lire L’Article Complet