INTERVIEW. Anne Sila gagnante de The Voice All Stars : "J’ai toujours peur"

Elle est la grande gagnante de la saison All Stars de The Voice. Quelques heures après son sacre, Anne-Sila a accepté de se confier à Télé Star pour revenir sur son parcours dans l’émission et évoquer ses projets et envies futurs.

Anne Sila est la grande gagnante de The Voice All Stars. Avec 37,5% des suffrages, elle est arrivée loin devant ses adversaires lors de la grande finale diffusée sur TF1, samedi 28 octobre 2021. Pourtant, elle ne s’attendait pas du tout à cette victoire. Quelques heures seulement après son sacre, la protégée de Florent Pagny a accepté de répondre à nos questions pour revenir sur son parcours dans la célèbre émission. Alors que son nouvel album sortira le 29 octobre 2021 dans les bacs, elle en a également dit davantage sur lui et ses projets à venir.

Télé Star : Félicitations pour votre belle victoire. Comment allez vous ?

Anne Sila : Je suis un peu fatiguée mais je suis très heureuse. Et puis c’est de la bonne fatigue.

A quoi avez-vous pensé lorsque Nikos Aliagas a annoncé que vous étiez la grande gagnante de cette saison All Stars ?

Je crois que j’ai mis un petit temps à comprendre que c’était vraiment moi. Ce n’est que quelques minutes après que j’ai commencé à craquer et que j’ai senti l’émotion monter. Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre pour cette finale. Je suis entrée sur scène en me disant que ce ne serait pas moi et je m’étais faite à l’idée. Et finalement, j’ai eu la chance que ce soit moi mais tous les finalistes étaient tellement dingue que ça aurait pu être n’importe qui. Je ne le connaissais pas avant cette saison mais je les adore. On a beaucoup rigolé ensemble.

Déjà finaliste lors de la saison 4, avez-vous eu peur de la même fin ?

C’est plus facile de ne pas espérer que de se projeter dans un truc trop beau. Je ne redoutais pas de ne pas remporter cette deuxième finale. A l’époque, comme tout le monde, j’étais fan de Lilian (NDLR, Renaud, le gagnant de la saison 4) et je l’adore vraiment. J’ai la sensation d’avoir quand même été très mise en lumière à ce moment-là et ça m’a beaucoup servi. Donc cette première particpation m’avait été très bénéfique.

Comment avez-vous vécu cette saison All Stars ?

Ce qui est génial dans cette saison c’est que l’on ne débute pas dans le programme. On sait comment ça se passe, on connaît les rouages. On a beaucoup plus l’occasion d’en profiter, on savoure. Dans ma première participation, comme on est plus naïf et que l’on ne connaît rien, on est impressionné et les choses nous impacte beaucoup plus. On n’a pas vraiment le temps de se rendre compte de la chance que l’on a.

Déjà aux côtés de Florent Pagny lors de votre première participation, vous avez de nouveau partagé cette saison avec lui…

Nous sommes très liés. Nous avons une grande affection l’un pour l’autre. J’ai la chance qu’il me soutienne. Florent Pagny est quelqu’un de tellement droit. Depuis la finale de 2016, il est resté près de moi. Même si c’est quelqu’un qui n’en fait pas trop et qui n’appelle pas tous les jours, il fait attention de loin et prend soin de l’autre. C’est grâce à sa force que j’ai eu le courage de me lancer dans cette saison All Stars. Lorsque j’ai gagné samedi soir et que l’on s’est pris dans les bras, on s’est simplement dit que l’on était très heureux.

Lors de cette finale, vous avez partagé un duo avec Nolwenn Leroy, comment ça s’est passé ?

Elle est adorable. J’ai été très touché par cette rencontre. Nolwenn Leroy m’a aidé à dépasser la peur que je pouvais avoir pour interpréter la deuxième chanson que j’avais sur ce prime, Creep de Radiohead.

Votre prochain album sort le 29 octobre 2021, vous pouvez nous en dire un peu plus ?

Cet album c’est vraiment tout ce que j’aime. On a réussi à en faire un album alors que je pensais que ce n’était pas possible. Je voulais à la fois faire du jazz, de la pop et j’ai pu mélanger les deux. J’ai eu la chance d’avoir une équipe qui m’a dit de faire comme je le sentais. Il y aura donc des chansons en français, d’autres en anglais. Il y a des choses que j’ai écrite, d’autres que j’interprète. J’ai vraiment eu la permission et l’honneur d’en faire MON album. Je suis vraiment fière. Aujourd’hui, j’ai vraiment envie de le partager avec le public. J’ai envie de le remercier, c’est lui qui m’a amené ici et j’ai envie d’aller sur scène. J’espère vous annoncer très vite une tournée.

Dans quel état d’esprit êtes-vous à quelques jours de la sortie de cet album ?

J’ai hâte. J’espère de tout coeur qu’il va plaire aux gens. Je suis tellement contente du chemin que j’ai parcouru donc dans tous les cas je serai comblée. J’assume tout ce que je fais et ce qu’il se passe. Mais j’ai forcément peur de décevoir le public. De toute manière j’ai toujours peur. Samedi soir, par exemple, j’avais peur de décevoir Florent Pagny et ma famille. Mais je dois trouver ma force là-dedans. Lorsque l’on a peur, on veut toujours être meilleur.

Source: Lire L’Article Complet