La Casa de Papel : quel personnage meurt dans la partie 5 ?

Alors que la première partie de la saison 5 de La Casa de papel est sortie sur Netflix le 3 septembre dernier, les fans du feuilleton espagnol ont eu une mauvaise surprise lors du dernier épisode. Attention, spoilers.

Depuis son lancement en 2017, la Casa de papel a séduit des millions de téléspectateurs qui se sont pris d’affection pour les personnages phare de la série, à savoir Le Professeur et son équipe, composée de Tokyo, Rio, Denver et les autres. Mais si la palpitante histoire de ces braqueurs apporte son lot de joie, elle prend parfois un tournant plus sombre, notamment lorsqu’un des personnages majeurs trouve la mort.(Spoilers). Les fans gardent un souvenir amer du décès de Nairobi dans la saison 4, et les scénaristes n’ont pas fini de jouer avec leurs émotions puisqu’en cette première partie de cinquième saison, un autre personnage phare a fait ses adieux au public. Et pas des moindres, puisqu’il s’agit…de Tokyo, interprétée par Ursula Corbero. Le risque était forcément présent au vu des nombreux dangers encourus par la fine équipe, et cette fois-ci, c’est la braqueuse au tempérament intrépide qui en a fait les frais. Ainsi, lors du dernier épisode de cette première partie, Tokyo, blessée par balles et agonisante, attend Gandia et ses hommes dans l’une des pièces de la banque. Dans un dernier coup de maître avant de lâcher son dernier souffle, elle dégoupille plusieurs grenades afin d’emmener son ennemi juré dans la tombe.

La Casa de papel : les fans de la série en émoi

Sans surprise, cette mort soudaine a suscité de nombreuses réactions parmi les fans de la série, habitués à la présence de Tokyo depuis la première saison. "Quand l’actrice la plus regardée meurt dans une série telle que La Casa de papel, ce sont plusieurs fans qui pleurent", commente l’un sur Twitter. "Je viens de finir la casa de papel ils nous font quoi là ? J’ai toujours pas digéré la mort de Nairobi mtn c’est Tokyo ?", regrette une autre. De son côté, Ursula Corbero tente de voir cet événement avec plus de philosophie. "La fin de Tokyo est très symbolique. Il y a aussi une morale sous-jacente. Profiter de la vie. Je trouve ça intéressant. Et ça se ressent dans l’épisode. Et c’est là qu’on voit toutes les vies dont elle a parlé s’assembler. Les vies qu’elle a vécues. Car Le Professeur lui a donné une seconde vie. C’est très beau", déclare-t-elle dans le documentaire Netflix.

Source: Lire L’Article Complet