La Grande Rassrah : pourquoi les images du piège de Cyril Hanouna à Jean-Jacques Bourdin ne seront jamais diffusées

En janvier 2020, Jean-Jacques Bourdin et son épouse Anne Nivat ont été piégés par Cyril Hanouna pour les besoins de son émission La Grande Rassrah. N’ayant pas apprécié, ce dernier a demandé à ce que les images soient effacées.

Jean-Jacques Bourdin apprécie-t-il réellement Cyril Hanouna ? En janvier 2020, le journaliste avait accepté l’invitation de l’animateur phare de C8 sur le plateau de Touche pas à mon poste. Visiblement en bons termes, Cyril Hanouna avait alors lancé : "Jean-Jacques, je sais que tu ne vas que dans les émissions que tu aimes. Tu sais que je t’aime. Faut rien changer." Accompagné de son épouse, Anne Nivat, Jean-Jacques Bourdin avait remercié chaleureusement l’animateur et avait même évoqué une invitation "extraordinaire." Cependant, il semblerait qu’il n’en pensait pas moins…

Après avoir salué Cyril Hanouna et son équipe, le couple est monté dans un Uber réservé par la production. Alors que le chauffeur lui a demandé comment été le célèbre animateur en vrai, Jean-Jacques Bourdin n’a pas manqué de dire tout le mal qu’il pensait de ce dernier. Petit souci : le couple était filmé pour une caméra cachée qui devait être diffusée dans un prochain prime de La Grande Rassrah ! Pour le Parisien, un salarié de la boîte de production H2O a révélé : "Ils ont tenu des propos très durs envers Cyril. Ils se sont lâchés, c’était d’une violence…" Furieux, le couple aurait alors appelé Cyril Hanouna afin qu’aucune image ne soit diffusée. Pour le Parisien, Jean-Jacques Bourdin a précisé : "Toutes les bandes ont été détruites." Questionné sur la raison de cet acte, il a simplement ajouté : "Il ne s’est rien passé dans ce taxi."

"Il peut parfois être explosif"

Au cours de sa carrière, Jean-Jacques Bourdin ne s’est pas fait que des amis. Pour le Parisien, une grande voix de RTL a confié : "En quittant RTL en 2000, il s’est étonné qu’on n’ait pas prévu de pot de départ. Il ne s’est pas demandé pourquoi !" Un reporter a témoigné de son côté : "C’est quelqu’un de très sensible, très émotif, qui peut parfois être explosif. Il a des valeurs. Un jour, on a dû le séparer physiquement de Jean-Marc Morandini, en plein milieu de la rédaction de RMC. Ça a failli mal tourner entre eux, mais ils se sont rabibochés depuis. C’est aussi un taciturne, un vrai solitaire."

Source: Lire L’Article Complet