Le Big Show : pourquoi Laëtitia Milot a dû multiplier les excuses après l’émission

Marraine du Big Show, nouveau divertissement dans lequel Jarry piège le public, l’ex-héroïne de Plus belle la vie raconte les coulisses de cette aventure diffusée samedi 11 juin à 21 h 10 sur France 2.

Comment êtes-vous arrivée dans ce projet ?

Laëtitia Milot : Jarry est quelqu’un que j’affectionne beaucoup. J’aime son univers. Il est créatif, talentueux, donc j’ai dit oui assez vite. Ce que j’ai trouvé original, c’est que la star de l’émission, c’est le public. Il y a plein de surprises qui attendent les téléspectateurs, des jeux, des caméras cachées, des pièges. C’est une soirée remplie de bonnes ondes avec du bonheur à croquer.

Quel est votre rôle dans Le Big Show ?

Je suis le fil conducteur. Jarry m’a proposé de venir accompagnée de la personne de mon choix. J’ai choisi ma mère parce que je me doutais que cette ambiance festive allait lui faire du bien au moral. Ça n’a pas loupé ! On était assises l’une à côté de l’autre au théâtre Marigny et on réagissait aux surprises. Certaines étaient très émouvantes mais souvent, ça finissait en éclats de rire.

Avez-vous été piégée vous aussi ?

Bien sûr ! En début de soirée, Jarry a pris mon téléphone portable. Il a montré quelques petites choses personnelles au public. J’avoue que j’avais un peu peur parce qu’il entrait dans mon intimité mais je lui ai fait confiance. Et puis, il a envoyé un message un peu étrange à tous mes contacts. Beaucoup ont pris cela avec humour, mais il y en a qui l’ont mal pris. J’ai dû faire un petit travail derrière pour m’excuser !

Et vous, aimez-vous surprendre votre entourage ?

Je suis Miss Surprises ! J’en fais beaucoup à mes proches, surtout pour les anniversaires. Pour les 4 ans de ma fille, j’ai décoré totalement la maison sans qu’elle le sache et nous l’avons emmenée à Disneyland Paris en gardant le secret jusqu’au bout. Elle a adoré ! Badri (son mari, ndlr) aussi, j’aime bien le surprendre.

Vous êtes devenue une figure emblématique de la lutte contre l’endométriose. Où en est votre combat ?

Je fais régulièrement des interventions. La prochaine est à Bordeaux, le 17 juin. Il y aura aussi Lorie. On a bien avancé depuis que le Président en a fait une cause nationale. On est prises au sérieux. On entend notre douleur. Je viens aussi de réaliser un clip pour sensibiliser la jeune génération.

Votre dernier roman, Sélia (chez Plon, ndlr), s’intéresse aux dessous du show-business. Comment choisissez-vous vos sujets d’écriture ?

En fonction de l’envie du moment. Là, je rêve d’écrire un thriller, de traiter d’une cause qui me touche, la maladie mentale. Je suis très friande de ce genre en littérature et au cinéma. C’est une envie que j’ai depuis très longtemps, brouiller les pistes et emmener le lecteur là où il ne s’y attend pas.

France 3 a officialisé l’arrêt de Plus belle la vie où vous interprétiez Mélanie. Une réaction ?

France Télévisions a ses raisons que je ne commenterai pas. Pour moi, c’est une page merveilleuse qui se tourne.

Allez-vous jouer dans ses derniers épisodes ?

Je n’ai pas été contactée pour tourner. Pour moi, Plus belle la vie restera à jamais la série qui m’a fait connaître du public.

Source: Lire L’Article Complet