Leïla Kaddour accusée de rire de la mort de Bernard Tapie, elle donne une réponse cash !

La moindre petite erreur peut être déformée, amplifiée, et ne passe pas pour les internautes. Dernière victime en date : Leïla Kaddour ce dimanche 3 octobre lors du JT de 13h sur France 2.

À la tête des journaux du week-end sur France 2, Leïla Kaddour bat tous les records. Notamment ce dimanche 3 octobre avec les meilleurs chiffres de la saison. Un record aidé par le décès Bernard Tapie et les reportages prévus à cet effet pendant l’édition de 13h.

Âgé de 78 ans, l’homme d’affaires s’est éteint après une longue bataille de quatre ans contre le cancer. À la suite de cette annonce, l’ensemble des chaînes françaises a fait de nombreux hommages à celui qui a été chanteur, ministre, président de l’OM ou encore acteur et business man. Malheureusement, pour France 2, un petit bug technique est venu perturber cet hommage et a rapidement créé la polémique sur la Toile.

En pleine diffusion d’un reportage retraçant la vie mouvementée de Bernard Tapie, l’image s’est coupée. L’antenne est donc revenue immédiatement sur le direct, et donc le plateau du JT. À cet instant, les téléspectateurs ont découvert Leïla Kaddour souriante et détendue buvant un verre d’eau. Un geste basique entre deux reportages pour les présentateurs qui ont régulièrement besoin de se désaltérer entre deux prises d’antenne. Mais pour les internautes, ce moment était déplacé. Ces derniers se sont d’ailleurs relayés sur Twitter pour dénoncer le comportement de la journaliste « Rire pendant un hommage à Bernard Tapie une honte, aucun respect ».

Si d’autres ont évidemment compris qu’il s’agissait d’un bug, Leïla Kaddour a été dans l’obligation de se justifier. C’est donc à travers son compte Twitter que cette dernière a pris la parole « Je souris à mon chef de plateau qui m’apporte un verre d’eau pendant la diffusion d’un sujet où je ne suis normalement pas visible. Une erreur technique en régie. Cela arrive, c’est regrettable mais en aucun cas un manque de respect », voilà qui est clair.

À voir aussi : 

Source: Lire L’Article Complet