Les 12 coups de midi : l’incroyable erreur du nouveau maître de midi lors de l’étoile mystérieuse

Pour sa deuxième participation aux Douze coups de midi, ce mercredi 6 octobre,  Loris a fait une incroyable bourde. Il n’a pas remporté l’étoile mystérieuse, pourtant évidente…

Le stress était peut-être trop important pour Loris. Ce mardi 5 octobre, le jeune homme a réussi un exploit : celui de mettre fin au règne de Bruno, le plus grand maître de midi de l’histoire de l’émission, éliminé lors de sa 252e participation au jeu présenté par Jean-Luc Reichmann avec plus d’un million d’euros de gain. Le lendemain, alors que Zette et l’animateur ont rendu hommage au champion, Loris a remporté sa deuxième émission. Mais le jeune homme a fait une bourde monumentale au moment de découvrir l’étoile mystérieuse. Alors qu’aucune case ne la recouvrait, le visage de David Guetta s’est clairement dévoilé. Sauf que Loris n’a pas proposé le nom du DJ français… mais selon de son ex-femme, Cathy Guetta.

Et il s’est tout de suite rendu compte de son erreur. Pour remporter l’étoile mystérieuse de 36.496 euros, Loris va donc devoir espérer être encore maître de midi ce jeudi 7 octobre. Et pendant cette émission, c’est son prédécesseur qui a été longuement honoré. Après un hommage en chanson de Zette, le plus grand champion des Douze coups de midi a reçu son chèque des mains des collaboratrices de Jean-Luc Reichmann. En tout, il repart donc de TF1 avec 1.026.107 euros. Un très joli moment de télévision pour clôturer, comme il se doit, le magnifique parcours de Bruno. Au terme de l’émission, le champion a remercié toutes les équipes des 12 coups de midi et n’a pas pu retenir ses larmes, bouleversé de dire adieu à cette équipe qu’il a côtoyée pendant de longs mois.

Bruno : "Je n’ai pas de regrets"

Eliminé au terme d’une folle aventure, Bruno ne regrette rien. "Si j’avais voulu que mon élimination se passe d’une certaine manière, j’aurais voulu qu’elle se passe comme ça. Lors du coup fatal, les deux chronos étaient très serrés jusqu’à la fin. J’ai répondu juste après le gong. Je n’ai pas de regrets, assurait le champion des Douze coups de midi dans nos colonnes. Je n’ai pas fait d’énorme erreur. Mon adversaire a très bien répondu. Il a été plus fort que moi. Je ne connais pas encore la suite de son parcours donc je ne sais pas s’il est très cultivé ou s’il a eu de la chance sur les questions. Je ne vais pas ressasser cette défaite pendant des mois. C’est un point positif. Ma seule inquiétude était d’avoir des regrets après mon élimination. Là, je n’en ai pas." Il a laissé sa place à Loris, incrédule : "Je n’en reviens toujours pas. Même le scénario, il était incroyable. Je voulais féliciter Bruno, m’excuser déjà et [lui] dire qu'[il est] extraordinaire, même dans ce jeu. C’est un honneur d’avoir pu gagner face à Bruno".

Source: Lire L’Article Complet