Les Éternels : La réalisatrice inquiète pour la diffusion du film à l'étranger ?

La réalisatrice s’inquiète que de nombreuses séquences des Eternels soient coupées au montage du film dans certains pays, en partie à cause de l’histoire de Phastos, un héros gay.

Kevin Feige l’a promis : il oeuvre en faveur d’une plus grande représentation de la communauté LGBTQ+ dans le MCU ! Si certains héros gays, bisexuels ou homosexuels ont déjà été présentés au sein des derniers films, les Eternels mettra en scène l’histoire de Phastos (Brian Tyree Henry), marié et père d’un enfant avec un homme joué par Haaz Sleiman. Auprès d’IndieWire, la réalisatrice Chloe Zhao confie ses appréhensions quant à la réception de cette intrigue par certains pays : « Je ne connais pas tous les détails, mais je pense que des discussions ont eu lieu et qu’il y a un grand désir de Marvel et de moi-même – nous en avons parlé – de ne pas changer le montage du film. Croisons les doigts ».

Comme elle sait que certains pays tels que la Chine ont tendance à censurer tout ce qui bouscule les normes, la cinéaste est inquiète. Pour elle, supprimer l’histoire amoureuse de Phastos perturberait totalement l’appréhension des fans vis-à-vis du personnage : « Phatos est un être qui avait perdu confiance en l’humanité mais qui a compris combien il était important de se battre pour sauver le monde lorsqu’il est tombé amoureux et qu’il a eu un enfant ».

Phastos

« Pour positionner cette famille dans cette situation spécifique et pour que ce moment soit authentique et réel… Le public doit tout comprendre pour s’en soucier. Sinon, il ne sert à rien de mettre cela à l’écran parce qu’il ne le ressentira pas », ajoute-t-elle. Haaz Steiman jouera le mari de Phastos et confirme qu’il y aura une scène de baiser entre les deux hommes. Il en dit plus sur leur intrigue auprès de The Direct : « C’est un baiser magnifique et très émouvant. Tout le monde a pleuré sur le plateau. Pour moi, il est très important de montrer à quel point une famille homosexuelle peut être belle et aimante. Je pense qu’il est important que le monde se souvienne que nous, dans la communauté queer, étions tous des enfants à un moment donné. Nous oublions cela parce que nous sommes toujours décrits comme sexuels ou rebelles. Nous oublions de nous connecter sur cette partie humaine ». Si ce point de vue est évidemment partagé par les studios et la réalisatrice des Eternels, espérons qu’il en soit de même pour ceux qui décideront quelles scènes méritent d’être montrées aux spectateurs des pays du monde entier. En attendant d’en savoir plus, découvrez les premiers avis sur le film Marvel.

Source: Lire L’Article Complet