Les Reines du shopping : ces nouvelles mesures très visibles prises pour respecter le protocole sanitaire

PHOTOS. Ce lundi 16 novembre, les téléspectateurs de M6 ont pu découvrir un nouvel épisodes des "Reines du shopping". Pour la première fois, les conditions ont été tournées pendant la crise sanitaire, et adaptées spécialement.

Comme chaque début de semaine, Cristina Cordula a donné rendez-vous à ses fans pour une nouvelle compétition. Ce lundi 16 novembre, M6 a diffusé un nouvel épisode des Reines du shopping, avec cinq nouvelles candidates. Depuis plusieurs semaines, les téléspectateurs découvrent des épisodes, participantes et thèmes inédits comme les grands-mères la semaine précédente, pour leur plus grand bonheur. Cette fois-ci, cinq femmes s’affrontent dans le but d’être "stylée pour la fête d’anniversaire de sa meilleure amie" avec 350 euros de budget.

Comme l’ont rapidement compris les téléspectateurs devant leur télévision, l’épisode a été tourné récemment pendant la crise sanitaire. Ainsi, la production des Reines du shopping a dû s’organiser afin de respecter les gestes barrière et les règles de distanciation sociale. Premier changement notable, lors de la présentation de son profil, Nour, la candidate du jour porte un masque de protection sur le visage. Tout au long de son shopping, elle a bien évidemment gardé son masque. Les conseillers en vente tout comme les passants aussi portent des masques, et le voiturier aussi.

Un protocole "hyper strict"

De leur côté, les autres candidates qui la regardent tranquillement au studio ne portent pas de masques, mais ont très certainement été testées par la production, tout comme Cristina Cordula. Dans une interview accordée à Télé Star, l’ex-mannequin s’était confié sur ces conditions de tournage et sur "le protocole hyper strict" imposé, à savoir "prise de température trois fois par jour, masques changés toutes les quatre heures, sens de circulation, maquillage avec masque et visière".

À la fin de son shopping, Nour a rencontré l’animatrice en chair et en os afin qu’elle puisse juger ses tenues et ses choix vestimentaires. Seulement encore une fois en raison de la pandémie, Cristina Cordula et la candidate ne peuvent pas s’approcher. "J’aimerais bien t’embrasser. Le cœur y est, mais on peut se faire un petit check du pied", lance l’animatrice, en prenant soin de tenir la distance. Enfin, une fois venu le temps du défilé, là aussi la production a dû s’organiser. Les sièges des quatre candidates juges ont spécialement été éloignés, à plus de deux mètres de distance.

Source: Lire L’Article Complet