Magouilles, pots-de-vin : les graves accusations envers Miss France de la part d’une ex-candidate dans TPMP (VIDEO)

La première dauphine Miss Nord-Pas-de-Calais 2016 a pris la parole sur le plateau de “TPMP” ce mardi 17 novembre 2020.

Charlotte Bobb, première dauphine Miss Nord-Pas-de-Calais 2016, a porté différentes accusations contre le concours de Miss France en direct sur C8 ce mardi 17 novembre dans Touche pas à mon poste. L’ancienne candidate a notamment évoqué des pots-de-vin lors des élections régionales, où les organisateurs du concours n’auraient pas été impliqués dans ces corruptions, mais plutôt des membres du jury. Selon la jeune femme, certaines personnes comme des “maires” profiteraient de leur pouvoir et offriraient de l’argent pour acheter la victoire d’une participante. Aucune preuve, ni aucun détail supplémentaire sur les supposés pots-de-vin lors des élections n’a été divulguée par l’invitée de Cyril Hanouna.

À lire également

Laetitia Bléger (Miss France 2004) revient sur ses photos dénudées : “Mon agent m’a trahie”

Bien sûr que je vais dire aucun nom, mais bien sûr que ça se passe. (…) Il y a de l’argent qui passe sous les tables, bah bien sûr !“, a-t-elle insisté, sans préciser si cela arrive fréquemment ou non. Charlotte Bobb a également poussé un coup de gueule, persuadée que l’élection de Miss Nord-Pas-de-Calais à laquelle elle a participé en 2016 a été truquée, car la gagnante aurait été la seule à être coachée directement par le coiffeur attitré du concours Miss France pendant tous les mois qui ont précédé l’élection. Celle qui a terminé première dauphine considère que l’élue avait été “boostée” par les organisateurs, “mieux préparée” pour Miss France et donc favorisée. “En fait, j’ai pas de preuves exactes, mais ça se ressent. (…) Il y a eu une magouille“, a-t-elle cependant ajouté. Télé 7 Jours vous propose de revoir cet extrait.

Hugo Mallais

Source: Lire L’Article Complet