Mathieu remonté contre Vincent : "Quelqu’un qui trahit dans Koh-Lanta, vous trahira dans la vie"

Éliminé de Koh-Lanta lors d’une épreuve d’immunité, le fougueux candidat Corse de la tribu jaune revient sur son parcours…

Dans votre portrait vous vous présentez comme quelqu’un d’impulsif et de colérique. Appréhendiez-vous la vie en communauté ?

Mathieu : Partagez le quotidien sur une île avec vingt-quatre inconnus était compliqué à envisager au départ. Mais au fil de l’aventure, j’ai tout de même mis de l’eau dans mon vin. Comme lorsque je me suis énervé contre les Jaunes, et que j’ai vu que cela avait particulièrement touché Myriam. J’ai ravalé ma fierté parce que c’était à moi de faire l’effort de m’adapter aux autres. J’ai donc évolué dans le bon sens.  

Les Jaunes ont réservé un accueil surréaliste aux Rouges lors de la réunification. Pourquoi une telle animosité ?

C’était la guerre ! Je n’étais pas là pour faire du social ou accueillir les gens comme dans un hôtel cinq étoiles. J’avais débuté mon aventure avec les Toa, donc ma devise était : Les Jaunes jusqu’à la mort ! En revanche, sur le camp, cela ne m’a pas empêché d’échanger avec les Rouges et d’apprendre à les connaitre…

À lire également

Koh-Lanta : Laure assume l’élimination de Candice : “Je n’ai aucun regret”

Lors de l’épreuve d’immunité, comment avez-vous vécu la défaite face à votre ami Thomas ?

J’étais dégoûté, mais je me dis que c’est une fin qui n’est pas banale. Je me suis battu contre celui que je considérais comme mon frère dans l’aventure et finalement je suis parti comme un prince car personne n’a jamais voté contre moi, ni éteint mon flambeau. 

Ayant donné sa parole au conseil des ambassadeurs, Vincent a refusé de suivre la stratégie des jaunes en votant contre Laure et Maxine. Le comprenez-vous ?

En aucun cas. Avant tout, il avait surtout donner sa parole aux Jaunes. Il aurait dû respecter notre pacte. Mais lorsqu’on promet des choses à Pierre, Paul et Jacques… il ne faut pas s’étonner qu’à un moment ça coince. 

En voulez-vous toujours à Vincent d’avoir « trahi » les jaunes ?

J’éprouve encore de la rancune, bien que je l’apprécie. Ce qui m’a fait le plus mal, c’est que j’avais une grande confiance en lui. Alors certains vous diront que ce n’est qu’un jeu, mais je crois – et cela n’engage que moi – que quelqu’un qui vous trahit dans un jeu, vous trahira dans la vie. Je ne peux pas marcher avec des gens comme ça. Ça a brisé notre amitié. 

À lire également

Koh-Lanta – Hervé éliminé : “Maxine et Laure ne font que se plaindre au lieu d’assumer leur choix”

Vous avez déclaré que cette aventure vous a fait grandir. En quel sens ?

J’ai compris que parfois, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, afin d’éviter de blesser les gens, comme j’ai pu le faire par le passé. Cette aventure, m’a permis de trouver une sorte de paix intérieure, même si j’ai toujours mauvais caractère.  

Que représente pour vous le loup tatoué sur votre torse ?

Depuis mon enfance, j’ai une passion pour cet animal avec qui je me trouve beaucoup de traits communs. Comme lui, je peux aussi bien évoluer en meute ou au contraire être solitaire. J’ai aussi ce côté sauvage et indomptable que tout le monde a pu découvrir durant l’émission. 

Qui avez-vous envie de voir en finale ?

Mon coup de cœur de l’aventure : Thomas !

Thierry Claude

Source: Lire L’Article Complet