Michaël Youn (Fugueuse) : "Incarner ce personnage, c’est passer des mois à ne pas comprendre ce qui vous arrive"

Dans Fugueuse, diffusé jeudi 30 septembre à 21h05 sur TF1, Sylvie Testud et Michaël Youn incarnent un couple confronté à leur fille qui sombre dans la prostitution. Une entente si parfaite à l’écran qu’elle va se poursuivre.

Si vous deviez présenter les parents que vous jouez dans Fugueuse, que diriez-vous ?

SYLVIE TESTUD : Je joue une maman empathique qui pense qu’elle peut tout régler par le dialogue. En général, le rôle de maman, c’est de laisser s’épanouir son enfant et de tenter de le rattraper quand il trébuche. Là, il lui faut calmer la douleur amoureuse de sa fille alors qu’on sait que c’est la pire de toutes !

MICHAËL YOUN : C’est un papa sans histoires qui essaie de faire au mieux pour sa famille. Son plus gros défaut, c’est peut-être de ne pas avoir envie que sa fille devienne une femme, ce que je peux comprendre étant moi-même papa d’une fille de 10 ans. Incarner ce personnage, c’est passer des mois à ne pas comprendre ce qui vous arrive !

Et dans la vraie vie, quel type de parents êtes-vous ?

M.Y. : Ça change tous les jours ! Il y en a où papa, c’est un G.O., d’autres, un partenaire, une encyclopédie… J’essaie surtout de ne pas associer éducation et autorité. Avec un père psychothérapeute pour les familles, j’ai été à bonne école ! En tout cas, je crois aux vertus éducatives du rire.

S.T. : J’ai un fils de bientôt 17 ans et une fille de 10 ans. Et j’ai beaucoup de bol, car ils sont super drôles. Avec leur papa, on a essayé de ne pas les abîmer, mais franchement, ils sont nés cools ! Ce sont deux petits rayons de soleil.

Michaël, vous incarnez aussi le journaliste Jean-Michel Bezzina dans Une affaire française, sur l’affaire Grégory. Que représente votre personnage dans cette tragédie ?

M.Y. : Une affaire française raconte la naissance des chaînes info et du buzz. Comment la presse, les errements de la justice, etc. ont contribué à détruire des familles et à prendre deux vies en plus de celles de Grégory, puisqu’il y a eu celle de Bernard Laroche et le suicide du juge Lambert. La télé me donne une chance d’endosser des rôles à des kilomètres, non pas de ce que je suis, mais de ce qu’on imagine que je suis, moi. Ça me fait des vacances de moi !

S.T. : Comme il a fait beaucoup de blagues potaches, comme d’habitude, on avait rangé Michaël dans une case, mais c’est un des mecs les plus intelligents que j’ai rencontrés.

Où pourra-t-on vous voir bientôt ?

M.Y. : Pour le cinéma, je vais tourner un film que j’ai écrit qui s’appelle BDE, comme bureau des élèves. Il reviendra sur mes années en école de commerce. Nous travaillons aussi sur l’adaptation de Ra-han en long-métrage. Pour la télé, les plates-formes ou autres, j’adapte Lucky Luke en série. Sans oublier quatre Morning Night prévus entre 2021 et 2022 pour M6. J’ai eu le confinement très créatif !

S.T. : Je vais réaliser un unitaire pour France 2 : Maman, ne me laisse pas m’endormir, adapté du récit de Juliette Boudre dont le fils a été dépendant aux anxiolytiques. La mère, ce sera Gwendoline Hamon, le père, Gérard Lanvin et le beau-père… Michaël Youn !

Sylvie Testud et Michaël Youn en parents aimants d’une fugueuse.

Romane Jolly interprète la fille de Sylvie Testud et Michaël Youn dans Fugueuse.

Michaël Youn en journaliste dans Une affaire française.

Source: Lire L’Article Complet