Michel Drucker : cette demande terrible qu’il a formulé à ses patrons durant son hospitalisation

Sur le plateau de “Touche pas à mon poste”, Michel Drucker est revenu sur son hospitalisation en septembre dernier. Avant sa lourde opération du cœur, l’animateur avait demandé aux patrons de France Télévisions de lui rendre visite pour une raison bien particulière…

Michel Drucker a bien cru que son heure avait sonné. En septembre dernier, ce personnage emblématique du paysage audiovisuel français a subi une lourde opération au niveau du cœur. Une hospitalisation qui a fait craindre le pire à ses proches, mais qui a également effrayé le principal concerné. La preuve, ce dernier avait même demandé à être “débranché” si l’opération ne se déroulait pas comme prévu. Heureusement, l’animateur âgé de 78 ans s’en est sorti indemne. Un épisode douloureux dont il parle désormais ouvertement sur les plateaux de télévision pour donner du courage à ceux qui traversent une épreuve similaire.

À voir également

Galerie: Ces stars qui ont choisi de ne pas avoir d’enfants (Paris Match)

Michel Drucker a demandé à ses médecins de le “débrancher”

Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste, jeudi 27 mai, Michel Drucker est revenu sur son hospitalisation difficile et ses moments de doute… Persuadé qu’il n’allait pas s’en sortir ou du moins qu’il allait avoir des séquelles de son opération, l’animateur de Vivement Dimanche a demandé à ses patrons de France Télévision de venir le voir dans sa chambre d’hôpital. “Quand je leur ai dit ‘il faut venir me voir parce que je vais peut-être vous dire au revoir définitivement parce que j’ai des petits soucis’, ils n’ont pas compris”, a révélé le taulier du petit écran. Et d’ajouter : “Ils sont venus le lendemain, ils m’ont découvert sous perfusion depuis un mois, et je leur dis : ‘je viens vous dire au revoir parce que ce qui m’attend sur la table d’opération demain est tellement compliqué que même si je reviens, je serai diminué donc je vais dire au revoir à ce métier’, a-t-il confié. Des adieux qui ne se sont pas avérés nécessaires… À la grande joie des Français qui peuvent le suivre depuis plus de 55 ans à la télévision, l’homme s’était heureusement trompé. 

Lisa Ziane

Source: Lire L’Article Complet