Miss France 2022 : ces erreurs des candidates qui ne sont pas passées inaperçues

N’est pas Miss qui le veut. Et certaines l’ont bien compris : en effet, Cyril Hanouna n’a pas hésité à diffuser certaines erreurs de langage des candidates dans Touche pas à mon poste, ce lundi 13 décembre 2021.

Après son élection, Miss France 2022 était bel et bien prévenue qu’elle allait enchaîner les plateaux de télévision. Et bien Diane Leyre l’a bien compris. En effet, ce lundi 13 décembre, elle était aux côtés de Sylvie Tellier sur le plateau de Touche pas à mon poste. L’occasion pour la jeune femme d’évoquer son élection. Sylvie Tellier est aussi revenue sur les différentes questions posées aux cinq dernières Miss régionales en direct de l’élection : "Elles ont ces fameuses cinq questions. Cette année, on avait fait une demande de questions au public (…) On a eu 2000 questions. On en a sélectionné cinq, vraiment difficiles et on sait que jusqu’au bout tout peut basculer. Donc quand j’ai commencé à attendre les réponses aux questions des cinq, on va dire que mon choix s’est affiné", confie-t-elle.

L’occasion pour Cyril Hanouna de lancer un petit montage dans lequel les erreurs des candidates sont diffusées, en commençant par celle de Miss Alsace, qui est obligée de répondre à cette question, assez compliquée : "Liberté, Egalité, Fraternité est la devise de la France. Pensez-vous que cette devise soit encore d’actualité ?" Au vu du regard perdu qu’affiche la Miss régionale, les téléspectateurs ont bien senti le malaise ressenti par la jeune femme. Puis, se sont enchaînées toutes les boulettes, erreurs de langage des Miss régionales, qui ont bien fait rire certains téléspectateurs.

Des moments gênants pour les Miss régionales

En effet, à cause de la pression, certaines ont vu leur langue fourcher comme Miss Normandie : "Mon choix c’est de me.. c’était de me…", "Et surtout pour la jeudette, pardon… Pour la jeunesse française", a tenté de se corriger Miss Aquitaine. "Et qui ose s’aventurer dans des choses… Pardon, qui ose s’aventurer dans des aventures…", "A mes yeux, les Miss ressemblent… Représentent plus qu’un concours de beauté". "J’aime autant la gastronomie française, ça tombe bien puisque… Euh…". Des moments difficiles que les Miss régionales ont traversés.

Source: Lire L’Article Complet