Motus : quel animateur Thierry Beccaro a-t-il proposé pour le remplacer à la présentation du jeu

Samedi 10 octobre 2020, Thierry Beccaro faisait son retour à la télévision dans un épisode de la série Commissaire Magellan, diffusé sur France 3. Pour l’occasion, la star est revenue sur son départ de Motus, et l’animateur qui aurait pu le remplacer si le jeu avait continué.

En mai 2019, Thierry Beccaro créait la surprise en annonçant son départ de France Télévisions. Pour le Parisien, c’est après plus de trente ans de loyaux services qu’il expliquait : "Ce n’est pas facile comme décision. Il faut un peu de courage et de la lucidité. Il y a un an, à l’été 2018, j’ai senti que mon aventure France Télévisions arrivait à sa fin. Motus marche toujours très bien. Mais je ne voulais pas devenir le vieux présentateur de Motus…" Après avoir passé la majorité de sa carrière sur France 2, l’animateur de 63 ans avait révélait : "Il faut avoir le courage de dire ‘Merci, ça a été formidable.’ Je peux maintenant me consacrer à d’autres opportunités." Si la chaîne a profité de son animateur emblématique pour supprimer le jeu, Thierry Beccaro avait pourtant proposé le nom d’un autre animateur pour reprendre les rênes de Motus.

Dans un nouvel entretien accordé au Parisien, Thierry Beccaro a dévoilé : "La télé n’a pas été cruelle avec moi. J’avais proposé Damien Thévenot pour la suite, mais la productrice m’avait dit : ‘Sans vous, pas de motus !" À 47 ans, le journaliste et animateur travaille depuis vingt-ans chez France Télévisions. Présent aux côtés de Patrick Sabatier dans Mot de passe en 2011, Damien Thévenot est surtout connu pour ses différentes chroniques dans Télématin sur France 2, mais aussi pour être le joker à la présentation de l’émission. Si ce dernier aurait été parfait pour animer Motus, la production du jeu télévisé en aura cependant décidé autrement.

Thierry Beccaro, bientôt sur TF1 ?

Si Thierry Beccaro assure qu’il ne "regrettait pas d’avoir quitté France Télévisions", et s’essaie désormais à la comédie, il pourrait animer une émission de télévision si l’opportunité se présentait. Pour le Parisien, il a ajoutait : "Si ailleurs, un projet me permet d’être aussi heureux que je l’ai été, pourquoi pas ? J’en ai déjà parlé avec la productrice : j’aimerais bien présenter Le grand concours des animateurs." Le message est passé…

Source: Lire L’Article Complet