Musique : Oum Kalthoum, portrait de la chanteuse surnommée "l'astre de l'Orient"

Oum Kalthoum hypnotisait les foules avec sa voix, portant le public jusqu’à l’extase. Pour retracer son fabuleux destin, l’Institut du monde arabe a reconstitué sa loge, avec ses robes colorées, ses colliers de perles et ses fameux foulards toujours serrés dans la main gauche. Oum Kalthoum était surnommée “l’astre de l’Orient” ou “la quatrième pyramide”. Née dans le delta du Nil (Égypte), elle est la fille d’un imam qui la déguisait en garçon, afin qu’elle puisse psalmodier le Coran dans les fêtes de villages.

“Création à l’état pur”


Elle a lutté pendant des années pour échapper à la tutelle paternelle et passer du chant religieux au mélopées amoureuses. Sa vraie production, c’est ce qu’on a appelé le monologue sentimental, inventé pour Oum Kalthoum pour Oum Kalthoum. Elle improvise énormément, fait des variations et joue avec son public. On est sur de la création à l’état pur, en direct et perpétuelle“, explique Élodie Bouffard, chargée de collections à l’Institut du monde arabe.

Source: Lire L’Article Complet