Pierre Ménès : son gros regret suite à la diffusion d’une séquence inédite de “Je ne suis pas une salope”

Pierre Ménès est sorti du silence ce lundi 22 mars sur le plateau de Touche pas à mon poste, suite à la polémique suscitée par la diffusion du documentaire "Je ne suis pas une salope". Il a fait part de ses regrets concernant ses comportements déplacés.

Pierre Ménès est au coeur d’un scandale depuis la diffusion du documentaire Je ne suis pas une salope ce dimanche 21 mars. Dans celui-ci, Marie Portolano et Guillaume Priou donnent la parole à des journalistes sportives qui racontent le sexisme dont elles sont victimes dans ce milieu. Elles évoquent notamment le harcèlement mais aussi les violences sexistes et sexuelles auxquelles elles ont dû faire face. Marie Portolano a pu interroger Pierre Ménès dans le cadre de ce documentaire afin de le confronter à des actes déplacés qu’il a commis à son égard par le passé.  Cette séquence a été coupée au montage par Canal +, provoquant ainsi une vive polémique. Ce lundi 22 mars Cyril Hanouna a dévoilé l’intégralité de l’entretien dans Touche pas à mon poste. Dans celui-ci Marie Portolano demande à Pierre Ménès : "Est-ce que tu te souviens, on s’était embrouillés il y a quatre ou cinq ans car tu avais soulevé ma jupe devant tout le monde. (…) Tu avais soulevé ma jupe, je l’avais mal pris, et je crois même que je t’avais frappé", lâche-t-elle tandis que Pierre Ménès, pris au dépourvu, affirme n’avoir aucun souvenir de cette scène.

Invité dans TPMP afin de réagir à cette séquence et aux accusations d’agressions sexuelles dont il fait l’objet, Pierre Ménès qui se dit "au plus mal" a fait part de ses regrets : "Dans cette séquence, j’ai dit une seule connerie, que je le referais. Quand Marie m’ascène cette histoire de jupe je suis estomaqué. Je ne m’en rappelle plus." explique-t-il face à Cyril Hanouna et son équipe avant d’ajouter : "Les faits remontent au 28 août 2016, ma dernière émission avant que je tombe malade, ce soir-là je n’étais pas dans mon état normal." s’est il défendu.

Pierre Ménès comprend que cela puisse choquer

Alors que de nombreuses séquences compromettantes pour Pierre Ménès ont refait surface sur les réseaux sociaux, le journaliste affirme qu’il comprend que tout cela puisse choquer désormais : "Tout ce qu’on me reproche, ça date. Je ne referais plus ça aujourd’hui, le monde a changé" a-t-il reconnu en faisant également référence à une vidéo dans laquelle il embrasse de force la journaliste Francesca Antoniotti : "Les images qui passent, même si elles ne sont pas récentes, sont choquantes aujourd’hui. Je peux pas comprendre les insultes mais je peux comprendre qu’on me critique. On ne me reprendra plus jamais à faire des choses comme ça" a-t-il déclaré.

Devenu la cible de menaces, Pierre Ménès dénonce toutefois un "déferlement de haine" difficile à vivre : "C’est horrible pour moi, c’est surtout horrible pour ma femme qui se fait insulter dans des proportions qui dépassent tout ce qu’on peut me reproche, probablement à juste titre, dans ce documentaire" a déploré l’homme de 57 ans qui a du mal à voir son nom associé à "un mauvais comportement avec les femmes" : "Les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas comme ça et je reçois des messages de soutien même si je peux comprendre qu’on me critique" a-t-il conclu.

Source: Lire L’Article Complet