Point Break (France 5) – Patrick Swayze : "La mer est une quête mystique"

France 5 rediffuse ce lundi 31 août 2020 “Point Break, Extrême Limite”, avec Keanu Reeves et Patrick Swayze. Ce film culte sur l’univers des surfeurs est aussi un thriller nerveux, politique et novateur. Avec, pour la première fois, des braqueurs de banques écolos et amoureux de l’océan…

Le très charismatique chef d’une tribu de surfeurs affronte un agent infiltré du FBI. Soit Bodhi Salver (Patrick Swayze) contre Johnny Utah (Keanu Reeves). Voilà pour un pitch basique. Sorti en 1991, ce polar aquatique, dont la moitié des plans ont été filmés sur l’écume des vagues, est aussi une fascinante exploration du milieu fermé et ritualisé des surfeurs californiens.

Les squatters du sable 

Au début des années 90, la réalisatrice Kathryn Bigelow a en effet longuement enquêté sur les jeunes surfeurs au mode de vie libertaire qui peuplaient les immenses plages de Malibu et de Pacific Coast Highway, près de Los Angeles. Écolos dans l’âme, réfractaires à toute autorité et vivant en communauté tels des hippies, ceux que l’on surnomme alors “les squatters du sable” posent de sérieux problèmes à la police. Côté soft, ils dorment sur les plages autour de feux de camp, vénèrent la nature et n’envisagent pas une journée sans s’immerger dans l’océan. Ennemis du système, ils vivent surtout de divers trafics illicites ou de braquages de banques. La réalisatrice est elle-même fascinée par la mer, comme son compagnon de l’époque, coproducteur de Point Break, un certain… James Cameron. Passionné d’océanographie depuis l’enfance, celui-ci a réalisé Abyss deux ans plus tôt. Dans Point Break, les braqueurs surfant sur de gigantesques vagues hurlent : “Nous sommes les rois du monde !” Huit ans plus tard, à la proue du Titanic avec Kate Winslet, Leonardo DiCaprio criera exactement la même phrase. 

À lire également

PHOTOS – Brice de Nice – Point Break : Soirée 100 % rois de la glisse sur M6

Babas cool épris de liberté 

Du premier au dernier plan, le film rend hommage à la beauté sauvage et féerique de la mer. Et baigne dans la philosophie new age du retour à la nature, très en vogue en Californie. Dans une scène, le regretté Patrick Swayze la résumait en ces termes : “Ceux qui n’ont pas de véritables rapports à l’océan, la spiritualité leur échappe. La mer est une quête mystique où l’on se retrouve…” Babas cool épris de liberté, les braqueurs montrent une haine tenace de l’automobile : “Nos hold-up sont une bataille contre le système, contre tous ces cadavres qui s’entassent dans des cercueils en métal le long des péages”, clame Bodhi. Elle-même fervente militante pour la protection de l’environnement, Kathryn Bigelow a truffé son scénario de clins d’oeil écolos. En appelant par exemple Utah le jeune policier joué par Keanu Reeves. En référence à la fameuse scène d’acrobatie aérienne, tournée au-dessus de sublimes paysages de l’Utah, un lieu emblématique du retour à la nature pour les Américains. 

À lire également

Top 10 des répliques de Dirty Dancing, “On laisse bébé dans un coin !”

Point Break Extrême Limite est diffusé lundi 31 août à 20.50 sur France 5.

Jean-Baptiste DROUET

Source: Lire L’Article Complet