Quotidien : pourquoi Yann Barthès ne reçoit aucun invité politique cette saison

Invité de L’instant M le 30 août dernier, Yann Barthès a annoncé que Quotidien ne recevrait pas pour cette nouvelle saison d’invités politiques sur son plateau. Un choix étonnant en pleine année électorale.

"Il y en a trop". Lundi 30 août, Yann Barthès a fait son grand retour sur TMC en donnant le coup d’envoi d’une nouvelle saison de Quotidien. Un talk-show en pleine concurrence avec C à vous sur France 5 et Touche pas à mon poste sur C8, qui va connaître cette année quelques changements avec les départs de Paul Larrouturou et de Salhia Brakhlia. Mais aussi avec un choix des plus étonnants : la volonté de ne pas recevoir d’invités politiques sur le plateau. Une décision inattendue tandis que 2022 est une année charnière politiquement parlant en France, avec les élections présidentielles.

"Il n’y aura pas d’invités politiques cette année", a ainsi annoncé Yann Barthès au micro de Sonia Devillers dans L’instant M sur France Inter. "Il y en aura partout ailleurs", a ainsi lancé l’animateur de Quotidien, qui ajoute que les rares fois où il a reçu des invités politiques, il s’est "fait taper dessus parce que les téléspectateurs n’aiment pas ça", et qu’en plus, "ils ne comprennent pas" pourquoi "leurs petits tics de langage" sont relevés dans des chroniques comme le Morning Glory, qui reprend les interviews politiques du matin sur différentes stations et chaînes, et "pourquoi quand ils sont là on ne leur met pas le nez dedans". "A l’heure qu’il est, la campagne n’a pas encore commencé, […] à Quotidien on a décidé de ne pas en recevoir", a fermement affirmé Yann Barthès.

Eric Zemmour bientôt invité de Quotidien ?

Toutefois, les politiques ne seront pas les seuls à ne pas être reçus sur le plateau de Quotidien cette saison, puisque le journaliste a affirmé que Eric Zemmour, bientôt en pleine promotion de son prochain livre, ne serait pas invité dans l’émission de TMC. Et ce pour une bonne raison. "Pour la seule et bonne raison qu’Eric Zemmour ne s’est jamais placé dans la position d’être interviewé. Il est toujours dans le débat. Et dans Quotidien on ne débat pas, on interviewe", a ainsi expliqué Yann Barthès, qui précise que "Eric Zemmour voudra débattre tout le temps. Il ne sera jamais d’accord avec vous, il voudra vous contredire donc non".

Source: Lire L’Article Complet