Rambo 3 : où a été tourné le film avec Sylvester Stallone ?

Dans Rambo III, Sylverster Stallone (John Rambo), voyage pour les besoins de sa nouvelle mission : il s’est véritablement retrouvé dans plusieurs pays.

Lundi 23 novembre sur C8, les téléspectateurs vont pouvoir (re)plonger dans l’univers de John Rambo. En effet, la chaîne diffuse en début de soirée le troisième volet de la saga de film, Rambo III, réalisé par Peter MacDonald, dévoilé en 1988. Dans ce nouvel épisode, on retrouve John Rambo (interprété par Sylverster Stalone) en Thaïlande, où il enchaîne les combats clandestins.

A côté de cette nouvelle passion, il mène une vie plutôt paisible jusqu’au jour où le capitaine Trautman fait à nouveau irruption dans sa vie : il va essayer de le convaincre de participer à une nouvelle mission en Afghanistan, pays alors en guerre avec l’URSS. Après avoir refusé la demande de son ami, il va se lancer dans une longue bataille afin de le retrouver, car il a été capturé par les Soviétiques. Une nouvelle mission pour laquelle il va se donner corps et âme.

Dans Rambo III, le personnage principal est amené à voyager pour parvenir à son objectif premier. Ainsi, le casting a, lui aussi, voyagé. En effet, comme le rapporte Allociné, il s’est retrouvé sur plusieurs continents : les équipes sont allées en Thaïlande, à Kaboul en Afghanistan et à Pishawar au Pakistan. Puis, certaines scènes ont été tournées dans les déserts en Arizona, mais aussi en Californie.

Rambo : bientôt un préquel ?

Après Rambo III, deux autres films ont vu le jour. John Rambo (2008) et le dernier de la saga, Rambo: Last Blood (2019) dans lequel "un tas de gens se font botter le cul", avait expliqué Sylverster Stallone à Télé Star. Alors qu’une suite ne devrait pas voir le jour, l’acteur de 74 ans n’est pas contre l’idée d’un préquel, disponible sur un site de streaming, comme il l’a lui-même fait savoir sur Twitter, le 15 novembre dernier, à un fan. Si le projet voit le jour, Sylverster Stallone ne devrait pas être présent puisque celui-ci évoquerait l’adolescence du héros.

Source: Lire L’Article Complet