Rayane Bensetti (Il était une fois à Monaco) : ”C’est mon premier rôle d’homme”

Dans Il était une fois à Monaco, le comédien, 27 ans, incarne un séduisant imposteur. À regarder lundi 2 novembre à 21 h 05 sur TF1.

Comment décririez-vous Mehdi, votre personnage ?

Rayane Bensetti : Il s’agit d’un jeune adulte qui vit chez sa mère à La Courneuve (93). Il n’a pas vraiment de projet si ce n’est celui de gagner de l’argent. Il invente un stratagème pour jouer au poker à Monaco. Se faisant passer pour un prince marocain, il rencontre la mystérieuse réceptionniste de son hôtel…

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce rôle ?

Mon agent a un peu insisté pour que je lise le scénario. Je l’ai survolé… Jusqu’à ce qu’à la page 20, je tombe sur : «Mehdi arrive en hélico à Monaco. » Là, je me suis mis à le lire sérieusement ! Blague à part, ce rôle est très différent de ce que je fais d’habitude. C’est un rôle d’homme, mon premier rôle plus adulte.

Comment s’est déroulé le tournage ?

C’était énorme. Nous avons tourné dans des décors superbes et prestigieux. La dernière fois que le casino de Monte-Carlo a été vu à l’écran, c’était dans Casino royale !

Vous êtes aussi à l’affiche de la saison 4 de Dix pour cent

J’adore. Je suis honoré d’y tenir mon propre rôle ! D’autant que ma seule scène, je l’ai tournée avec Sigourney Weaver. J’étais aussi heureux de revoir Camille Cottin que je n’avais pas croisée depuis Pep’s.

Quels sont vos autres projets ?

Je serai bientôt dans Disparition inquiétante sur France télévisions, un unitaire beaucoup plus sombre. Ce qui me guide dans mes choix, c’est la variété des rôles. J’aimerais aussi me diriger vers quelque chose de plus physique. La comédie d’action m’intéresse.

Vous reverra-t-on danser avec Denitsa Ikonomova ?

Danser dans une fiction, je pense avoir bouclé la boucle avec le film Let’s Dance ! En revanche avec Denitsa, il est certain qu’on dansera de nouveau ensemble un jour. Pourquoi pas sur le parquet de DALS, six ans après ? Je suis le seul gagnant à n’être jamais revenu. On ne s’interdit rien !

Source: Lire L’Article Complet