Rocky : toutou vendu, tournage en catimini… toutes les coulisses du film mythique de Sylvester Stallone (Vidéo)

Alors que RTL9 diffuse chaque samedi, jusqu’au 8 mai, l’intégrale de la saga Rocky, découvrez notre vidéo Ciné culte, qui vous dit tout sur la genèse et les coulisses du tournage du premier opus, sorti en 1976 et qui a triomphé aux Oscars. Son scénariste et acteur principal, Sylvester Stallone, était avant cela un inconnu. L’histoire de Rocky Balboa, celle d’un outsider arrivé au sommet à force de détermination, c’est aussi la sienne.

Un acteur fauché, animé par la rage de s’en sortir, force les portes de Hollywood et devient une star. L’histoire de Rocky Balboa, qui raconte l’ascension au sommet de la boxe d’un outsider, c’était aussi la sienne. Voici comment Sylvester Stallone a créé un personnage mythique, et a bâti sa propre légende. Rocky, sorti en 1976 et Oscar du Meilleur film en 1977, va engendrer l’une des sagas les plus marquantes de l’histoire du 7e art, qui va générer plus de 1,2 milliard de dollars de recettes au box-office mondial. Sylvester Stallone aura incarné le courageux boxeur devenu entraîneur, à huit reprises : de Rocky (1976) à Rocky Balboa (2006) puis dans les spin-off de la saga, Creed (2015) et Creed II. En 2018, l’acteur faisait des adieux émouvants à son personnage lors du dernier jour de tournage de Creed II. Retour sur la genèse de cette saga à nulle autre pareille…

  • [INRQ] : Pâtisserie, rap et cinéma, Maroua (Thedollbeauty) fait son choix (Exclu)

    Public


  • [INRQ] : Pâtisserie, rap et cinéma, Maroua (Thedollbeauty) fait son choix (Exclu)
    Après le chef David Gallienne la semaine dernière, c’est une nouvelle personnalité qui a accepté de participer à notre interview Il n’en restera qu’un. Maroua, que les internautes connaissent aussi sous le nom de Thedollybeauty, compte plusieurs millions d’abonnés sur Instagram et Youtube. Elle s’est spécialisée dans la vidéos axées autour de la beauté mais a su au fil des années évoquer de plus larges sujets, notamment sur Youtube. Mais au-delà de la jeune femme que connaissent ses fans à travers les réseaux sociaux, qui se cache vraiment derrière Maroua ? La Youtubeuse a accepté d’évoquer ses passions au micro de Public. Elle parle notamment son film favori ou encore son moyen de transport préféré. La Youtubeuse parle aussi mode et révèle son voyage idéal. Rendez-vous dans la vidéo ci-dessus pour découvrir l’intégralité de l’entretien.


    Public

VIDÉO SUIVANTE

Un outsider avide de reconnaissance

En 1975, Sylvester Stallone est un acteur de 29 ans qui galère. Il gagne à peine 36 dollars par semaine avec un boulot de portier. Mais tout bascule le jour où il se rend à un casting. Il n’est pas retenu, mais il a le temps de glisser aux producteurs de United Artists, qu’il a écrit un scénario en or : l’histoire d’un boxeur de seconde zone qui atteint les sommets à la surprise générale. Cette idée de scénario lui est venue après avoir assisté à un combat entre Mohamed Ali et Chuck Wepner, au cours duquel ce dernier, un outsider, a tenu face au champion pendant 15 rounds, au mépris de tous les pronostics. Stallone a écrit son scénario en trois jours et demi à peine, mu par une formidable inspiration. Cette histoire d’éternel looser qui n’abandonne jamais ses rêves et force le destin, c’est la sienne : “Ce film est un documentaire sur moi, sur un type qui, s’il ne réussit pas, disparaîtra à tout jamais dans le néant” confiera-t-il plus tard au Monde.

Système D et inventivité

Les producteurs flairent le bon coup, mais Stallone doit se battre pour s’imposer, car ils font tout pour l’écarter. Ils font monter très haut les enchères – 340 000 dollars, tout de même – pour qu’il leur vende les droits mais ne joue pas le rôle-titre. Stallone reste ferme. Les producteurs l’ont mauvaise : ils pensaient à Robert Redford, Ryan O’Neal, Burt Reynolds ou James Caan pour le rôle. Résultat : ils n’accordent qu’un tout petit million de dollars de budget. Le film va donc se faire dans des conditions très très précaires, avec le réalisateur John G. Avildsen. Mais c’est paradoxalement la modestie de ce budget qui va faire la force de film, créé avec détermination et une inventivité permanente, comme vous pourrez le voir dans notre vidéo Ciné culte.

Source: Lire L’Article Complet