The Boys saison 2 : 5 choses qui n'ont aucun sens dans la série

Qu’on soit fan ou non de The Boys, il faut bien avouer que ces 5 choses n’ont aucun sens dans la série !

Si comme nous vous faites partie des fans incontournables de la série la plus regardée d’Amazon Prime, alors vous devez probablement attendre avec impatience l’arrivée de la saison 3 de The Boys, dont le tournage devrait débuter début février 2021. En effet, depuis sa sortie sur la plateforme de streaming, nombreux ont été les fans à se plonger avec délice dans les abysses parodiques du monde des super-héros. Et pour cause, en plus d’être hilarant le show The Boys offre une nouvelle perspective intéressante et un recul rafraîchissant sur la pop culture américaine. Malgré ça, la série populaire n’est pas à l’abri des incohérences. La preuve par cinq !

L’immolation de Lampligther sortie de nulle part

On commençait à peine à s’attacher et voilà que patatras ! Le super-héros Lamplighter, rongé par la culpabilité, a préféré se donner la mort en plein cœur de la Vought Tower. Une scène choquante et imprévisible qu’on a eu bien du mal à comprendre. Et pour cause, en plus de tomber comme un cheveu sur la soupe, cette conclusion n’apporte finalement rien de plus à l’intrigue. Pire, au lieu d’être poétique, la séquence s’avère quasi inutile. Ce n’est pas étonnant qu’Eric Kripke ait ensuite exprimé ses regrets au sujet de la disparition précoce de Lamplighter.

Le combat entre le frère de Kimiko et Stormfront

Comment se fait-il qu’un personnage aussi fort que le frère de Kimiko n’ait pas réussi correctement à se défendre face à Stormfront ? Pourtant, le super-terroriste a su par le passé maitriser Homelander, ce qui n’est pas une mince affaire. Il est également capable de soulever des bateaux pour les projeter ensuite sur ses ennemis. Preuve que l’intriguant Kenji Miyashiro possède la puissance nécessaire pour botter les fesses de l’infernale nazie. Malheureusement, à défaut d’avoir assisté à l’affrontement de deux pointures du composé V, on a surtout eu l’impression de voir Stormfront donner une grosse fessée à un petit garçon. Pas très crédible !

Les yeux de Victoria Neuman

Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue”. Cette chanson de Marc Lavoine semble avoir été écrite pour Victoria Neuman. Et pour cause, dans le season finale de la saison 2 on apprend que la jeune femme est capable de faire exploser la tête de ses ennemis d’un seul battement de cils. Un pouvoir terrifiant qui a pour effet de lui brouiller brièvement la vue, comme on peut le voir sur la photo. Un détail qui n’est pas anodin car il est capable de la trahir aux yeux de tous. Pourtant, durant le procès de Vought (qui ressemblait plus à une gigantesque boucherie), les yeux de la jeune députée libérale sont restés stoïques. De là à penser qu’il s’agit d’une négligence scénaristique, il n’y a qu’un pas !

Le manque de sécurité chez Vought

C’est un fait qu’on avait déjà reproché à l’école de magie Poudlard dans la saga fantastique Harry Potter. Le manque flagrant de sécurité au sein de la Vought Tower est probablement la plus grosse incohérence du show. Et pour cause, cette dernière ressemble plus à un gros gruyère qu’à une réelle forteresse impénétrable. En effet, comme on peut le voir dans la saison 2, il est très facile pour Hughie et Lamplighter de pénétrer le bâtiment en utilisant simplement les empreintes digitales non effacées (c’est malin) du super-héros. Plutôt étonnant venant de la part de l’entreprise technologique la plus secrète et machiavélique du pays !

Le Sage Grove Center

Dans la même veine, on a également été très étonné de voir que l’hôpital psychiatrique, où sont entassées les victimes des expérimentations de Vought, n’avait pas de quoi sécuriser correctement son bâtiment. Il n’y a qu’à voir la différence flagrante qui existe entre les chambres du Sage Grove Center et la pièce dans laquelle Starlight se retrouve enfermée pour trahison. Un fait vraiment ahurissant pour cet établissement qui regorge pourtant de super-héros, tous aussi dangereux et incontrôlables les uns que les autres. Aucun doute que sans l’intervention des garçons, Cindy aurait tout de même trouvé le moyen de s’enfuir !

Source: Lire L’Article Complet