The Boys saison 2 : Episode 8, une fin de saison bourrée d'action et d'émotion, notre critique

Avec son season finale, The Boys nous offre une conclusion jouissive, sanglante et émouvante. De quoi attiser notre curiosité quant à la prochaine saison ! 

Bien que les fans aient poussé un coup de colère contre la saison 2 de The Boys, en raison de son rythme de diffusion, il faut avouer qu’après avoir regardé l’épisode 8, disponible dès aujourd’hui sur Amazon Prime, plusieurs se réjouiront d’avoir laissé durer le plaisir pendant plus d’un mois ! En effet, le show créé par Eric Kripke répond ici à toutes nos attentes signant un season finale à la fois haletant et émouvant. Plus particulièrement, l’épisode se déroule à l’issue de l’attentat de Washington ayant transformé en véritable bain de sang, le procès ouvert contre Vought. Néanmoins, si l’on pensait vite découvrir le responsable de ce massacre, les fans seront surpris de voir que l’intrigue déviera rapidement, l’attaque forçant certaines alliances à se faire et à se défaire.

Il faut avouer que la fin de l’épisode précédent nous avait laissés dans le désarroi le plus total, à l’instar de nos personnages. Ici, la tuerie du Congrès sera en réalité le catalyseur de cette saison 2, la réaction des différents protagonistes forçant les Boys de Butcher ainsi que les Seven à agir face à leurs ennemis respectifs. Toutefois, les diverses intrigues développées au cours des précédents épisodes, comme la véritable identité de Stormfront, l’enlèvement de Ryan par cette dernière et Homelander ou encore les réelles intentions de l’Eglise du Collectif viendront en arrière plan rythmer cette fin de série. Ces différents récits iront ensuite jusqu’à s’intégrer dans un scénario plus global, rendant l’épisode particulièrement riche et captivant.

Avec cet épisode, les fans pourront s’attendre à obtenir des réponses longuement teasées dans la saison 2. Si c’est d’ailleurs cela qui rend cette dernière particulièrement savoureuse, c’est aussi l’action et la libération des pouvoirs de plusieurs personnages qui rendront ce season finale jouissif et violent. Prêts à prendre les armes, les Boys n’hésiteront pas à sortir l’artillerie lourde pour affronter Homelander et Stormfront, tandis que ces derniers feront encore une fois preuve de leur puissance. Plusieurs scènes témoigneront d’ailleurs d’une bonne dose d’action et de suspense, l’une d’entre elles particulièrement féministe, faisant ironiquement référence au début de saison.

Car encore une fois The Boys nous impressionne par l’intelligence de son écriture. Si cette saison était l’occasion de dénoncer le suprémacisme blanc à travers le personnage de Stormfront, la série s’est aussi imprégnée de thématiques féministes. Particulièrement politique, l’épisode 8 a aussi été l’occasion d’observer les manigances de Stan Edgar et celles d’Alastair Adana, ces dernières faisant l’objet d’un cliffhanger surprenant. Si nous n’en dirons pas davantage à ce sujet, afin de vous laisser savourer ce series finale, reste que le dernier épisode de The Boys a aussi beaucoup joué sur l’émotion et cela au point de dresser un parallèle étonnant sur les situations personnelles de Butcher et d’Homelander.

Ceci sera d’ailleurs le point émotionnel culminant de la saison 2, l’appréhension des deux ennemis étant particulièrement intéressante. Pour ce qui est des autres personnages, nombreux seront ceux à baisser la garde, certaines réactions n’annonçant rien de bon pour les prochains épisodes. Car bien que l’épisode 8 permette de conclure certains récits, les équipes créatives ont tout de même veillé à nous mettre l’eau à la bouche concernant la saison 3 de The Boys. Bientôt réunis sur les plateaux de tournage, l’équipe de Butcher et les Seven devraient en effet nous offrir des aventures tout aussi captivantes que cette deuxième salve. De quoi attiser notre curiosité sur la suite, bien qu’il faille encore attendre un long moment avant de découvrir de nouveaux épisodes !

Source: Lire L’Article Complet