The Bureau of Magical Things sur Netflix : Multivers, fées, monde magique… Que vaut cette série fantastique ? Notre critique

Kyra découvre malencontreusement un univers magique dans lequel vivent fées, elfes et autres créatures spéciales. Comment l’héroïne de The Bureau of Magical Things appréhendera-t-elle tous ces changements ? Notre critique

À l’approche d’Halloween et des fêtes de fin d’année, Netflix fait le plein de nouveautés ! Récemment, la plateforme a mis en ligne une comédie fantastique intitulée Petit Guide de la Chasseuse de Monstres, dans laquelle Tom Felton (Harry Potter) tient le rôle du méchant principal. Si le film s’est rapidement retrouvé dans le top des contenus les plus visionnés de la plateforme, il n’est pas le seul. La série familiale The Bureau of Magical Things faisait également partie de la liste, et il faut avouer qu’on se demande un peu pourquoi. Ce show australien créé par Jonathan M Shiff a été présenté dans le pays original en juillet 2018, en octobre de la même année sur Nickelodeon et se retrouve désormais sur Netflix depuis le mois d’octobre 2020. The Bureau of Magical Things a tant fait sensation qu’une saison 2 est d’ores et déjà commandée pour l’année prochaine, sa diffusion étant attendue à la fois sur Network Ten et sur Nickelodeon.

Le pitch est le suivant : En découvrant par hasard un royaume enchanté, la jeune Kyra devient la seule à pouvoir unir les mondes des humains et des créatures, et les sauver du mal. En clair, cette jeune humaine devenue par la force de la magie mi-elfe mi-fée devra faire en sorte de rétablir la connexion entre les deux mondes et les deux communautés qui les peuplent. Bien évidemment, cette nouvelle recrue ne sera pas forcément bien accueillie par tous les membres de cette population secrète : Kyra devra se méfier de ses nouveaux amis, car certains ne cherchent qu’une chose : la destituer de ses pouvoirs. Si l’univers fantastique de la série est fortement alléchant, il n’est pas du tout exploité comme on le désirait. À part porter des oreilles pointues en plastique, les elfes n’ont absolument rien de fantastique. Le multivers est filmé sous le même décor que le premier, seulement on y a ajouté quelques effets spéciaux afin de faire croire à l’enchantement qui y règne. Enfin, manquant cruellement de piment et d’attraction, les mésaventures des personnages ne nous procurent ni suspense ni joie.

S’il est important de préciser qu’il s’agit ici d’une série familiale, on la recommanderait davantage à des enfants. Les adolescents ou les aficionados du monde fantastique risquent forcément d’être déçus face au contenu de The Bureau of Magical Things. C’est un programme qui peut toutefois se regarder pour se détendre et ne pas avoir à réfléchir, tout n’est pas à jeter non plus dans ce show diffusé sur Netflix. Le jeu d’acteurs n’est pas mauvais et l’intrigue amoureuse autour de deux personnages pourrait satisfaire certains abonnés. Sinon, pour ceux qui aiment les séries prenantes, on vous laisse découvrir notre critique de Quelqu’un doit mourir, un show Netflix avec Ester Expósito (Elite).

Source: Lire L’Article Complet