The Lost Symbol : Tom Hanks et Audrey Tautou apparaissent-ils dans la série adaptée de Dan Brown ?

Qu’y avait-il avant "The Da Vinci Code" de Dan Brown? Adapté au cinéma par Ron Howard avec Audrey Tautou et Tom Hanks, le livre cachait un autre symbole : un préquel sorti en série sur Salto en 2021.

Tom Hanks qui jouait le rôle de Robert Langman dans les trois films tirés des livres de Dan Brown, Da Vinci Code, Anges ou démons et Inferno, incarnait à la perfection le symbologiste de renommée internationale.Aux côtés d‘Audrey Tautou qui incarnait Sophie Neveu, l’acteur avait livré une prestation détonnante. On pouvait logiquement s’attendre à les revoir dans la série adaptée de "The Lost Symbol".

Ashley Zukerman, le nouveau Robert Langman dans the Lost Symbol

Mais il fallait un acteur plus jeune que Tom Hanks, qui incarnait le personnage adulte de Robert Langman, pour que le préquel soit cohérent. En effet, la série se situe des années avant les événements du Da Vinci Code, et met en scène un Robert Langdon plus jeune, enseignant la symbolique – ou symbologie – à Harvard et sachant résoudre les énigmes comme personne. Voilà pourquoi c’est Ashley Zukerman, aperçu dans Succession, A Teacher, ou il y a peu dans la trilogie Fear Street sur Netflix, qui incarne cette fois Robert Langdon, et non Tom Hanks. La série qui compte deux saisons de dix épisodes a été développée par les scénaristes et producteurs Dan Dworkin et Jay Beattie, qui ont travaillé sur The Crossing, la série Scream, et Outer Banks : plus trace non plus de Ron Howard sur ce projet.

Quant à Audrey Tautou, il y a longtemps qu’on ne l’a plus aperçue au cinéma, et elle n’avait déjà pas participé aux volets suivants, Inferno et Anges et démons. Depuis 2018, l’actrice a en effet décidé de moins jouer et de mettre fin à sa carrière, comme le confirmait en 2021 son ami et réalisateur Pierre Salvadori, qui l’a dirigée dans son dernier film "En liberté" "Elle m’avait dit qu’elle n’aurait pas tourné le film s’il se finissait mal pour son personnage (…) C’est un métier qu’elle a aimé, mais qui la faisait souffrir. La fois où elle est partie sans rien dire, c’était la bonne. Elle a souvent dit qu’elle voulait arrêter."  Tout est dit.

Source: Lire L’Article Complet