"Tu vas me détruire", "j'ai parlé suicide", "ma famille aura la honte", les terribles confidences de Sarah Fraisou, victime de chantage à cause d'une sextape

Victime de chantage à la suite d’une vidéo intime, Sarah Fraisou a décidé de faire une mise au point officielle aux caméras de Touche pas à mon poste.

Le revenge porn ne cesse de frapper dans le monde difficile de la télé. Le 4 novembre dernier, Sarah Fraisou a dévoilé une vidéo d’elle, intime. Mais ce n’était pas voulu, ni recherché. Bien au contraire, la jeune femme était menacée par un de ses anciens compagnons, détenteur de cette même vidéo, et prêt à la dévoiler si elle ne lui donnait pas 50 000 euros.

Victime de chantage, la candidate de télé réalité a donc décidé de prendre les devants en se mettant à nu face aux internautes. Une affaire importante, et grave, sur laquelle Sarah Fraisou est venue s’exprimer ce lundi 8 novembre sur le plateau de Touche pas à mon poste. Précisant d’abord les faits, notamment au sujet de la vidéo, qui date de 2018, tournée dans le sud de la France, lorsqu’elle était encore célibataire : « Je suis partie célibataire. Je rencontre quelqu’un comme dans toute relation, ou toute personne qui rencontre quelqu’un, on fait quelques vidéos, on rigole sur le coup et au final… ».

Une vidéo innocente pour elle, qui finalement va servir quelques années plus tard au jeune homme pour lui soutirer de l’argent, « Ça a commencé de là, ça a commencé avec : ‘On fait comment ? Moi, je galère dans ma vie et puis voilà, je pense que ta famille ne sera pas contente en fait’ », précisant bien que « Cette personne-là était venue directement pour essayer de me soutirer de l’argent et sortir ces vidéos. ». Mais pour ceux qui connaissent le caractère et le tempérament de la jeune femme à travers les émissions de télé auxquelles elle a participé, pas question pour elle de se laisser faire, « Ça n’a pas marché parce que je lui ai dit ‘Concrètement, tu vas me détruire, ma famille aura la honte’. Oui j’ai parlé de suicide, car je lui ai dit ‘ça peut aller très loin ces histoires. Maintenant tu veux me faire peur avec ça, il n’y a personne qui me fait peur. Je les balance moi-même en fait » a-t-elle expliqué, déterminée, devant Cyril Hanouna et ses chroniqueurs.

Une décision importante pour la jolie brune et sa carrière, notamment face à ses fans, qui auraient pu être déçus. Mais également face à sa famille, qu’elle a tenue à protéger avant de dévoiler la fameuse vidéo intime : « J’ai contacté mes deux grands frères j’ai dit : ‘Écoute il s’est passé ça à telle période’, j’ai dit à ma mère : ‘Écoute il y a un truc qui va sortir c’est moi qui vais le faire parce qu’il y en a assez à un moment donné' ». Sarah Fraisou peut désormais être apaisée.

À voir aussi : 

Source: Lire L’Article Complet