Twilight : Cette surprenante théorie autour de la véritable nature de Bella (Kristen Stewart)

Selon cette théorie, Bella Swan aurait profité de gênes surnaturels bien avant d’être transformée en vampire. 

Alors que Bella pourrait être un mauvais exemple pour les fans, l’interrogation soulevée ayant suscité la réponse de Stephanie Meyer, une nouvelle théorie relayée par Comic Book Resources suggère aujourd’hui que l’amoureuse du vampirique Edward serait en réalité un loup-garou, ou du moins en partie. Plusieurs indices pourraient venir étayer cette théorie, à commencer par le fait que l’influence des vampires ne fonctionne pas sur Bella, à l’inverse des autres humains, un point commun que la jeune femme partagerait donc avec la tribu des Quileutes. Par exemple, Alice était incapable de voir l’avenir de Bella, tout comme il était impossible pour Edward de lire dans les pensées de sa moitié. La théorie se poursuit en suggérant que le pouvoir de Bella, une fois devenue vampire, est simplement la conséquence d’un gêne loup-garou. C’est d’ailleurs pour cette raison que Jacob (Taylor Lautner) aurait depuis toujours été attiré par Bella et se serait par la suite imprégné de sa fille.

L’internaute à l’origine de cette surprenante théorie a aussi émis la possibilité que la conception de Renesmée aurait été rendue possible grâce à la double nature de Bella, cette dernière ayant survécu grâce au gêne loup-garou. De son côté, Charlie Swan aurait pu transmettre ce fameux trait génétique à sa fille, le livre Midnight Sun ayant notamment révélé qu’Edward ne pouvait pas pénétrer les pensées de l’officier de police de Forks. Originaire de cette petit bourgade de l’Etat de Washington, la famille de Charlie a toujours vécu dans cette ville, près des Quileutes. Il ne serait donc pas étonnant que les ancêtres de Bella et de Charlie aient fondé une famille avec certains membres de la tribu, le gêne loup-garou se transmettant depuis, de génération en génération. Néanmoins, bien que cette théorie puisse donner une nouvelle appréhension du personnage de Bella, force est de constater qu’elle semble difficile à croire. Comme l’ont expliqué les livres à maintes reprises, l’humanité de la jeune a finalement défini le vampire qu’elle est aujourd’hui et que nous pourrons retrouver dans deux autres romans, Stephanie Meyer ayant promis de continuer l’histoire d’Edward et de Bella.

Source: Lire L’Article Complet