Un rappeur témoigne de la haine anti-flics dans « Dossier Tabou » sur M6

C’est une émission dont les numéros provoquent systématiquement de vives réactions. Depuis sa création en 2016, Dossier Tabou s’est intéressé à l’islam en France, au cannabis et au harcèlement sexuel. Ce dimanche, c’est sur les violences à l’encontre des forces de l’ordre que
Bernard de la Villardière et ses équipes ont décidé d’enquêter pour
M6. De Toulouse à Argenteuil, le programme donne la parole aux acteurs et aux témoins de ces violences.

Près de Strasbourg, les caméras de Dossier Tabou se sont posées à Neuhof, un quartier de 20.000 habitants classé en zone de sécurité prioritaire depuis 2012. C’est ici que vit le rappeur 911,
connu pour avoir sorti un clip anti-flic et pro-violences urbaines en début d’année. En janvier, le parquet de Strasbourg avait alors ouvert une enquête pour « incitation à la violence et à commettre des dégradations ». Le rappeur revient sur cet événement dans un extrait que 20 Minutes vous propose de visionner en avant-première.

Une infiltration dans l’ultra-gauche

Ce nouveau numéro compte bien lever le voile sur les origines et les ressorts de ces violences. Un volet sera ainsi consacré aux militants qui se présentent comme anarchistes, anticapitalistes ou antifascistes, et que l’on retrouve dans de nombreuses manifestations. Pour cela, l’émission de M6 a infiltré un atelier de formation organisé par un groupuscule dont le but est notamment « d’éviter de se faire interpeller pendant des manifestations » ou encore « apprendre à garder le silence lors d’une garde à vue ».

En préparation depuis plusieurs mois, le documentaire diffusé ce dimanche a été actualisé en raison des récents événements qui ont notamment touché le commissariat de Champigny-sur-Marne, attaqué par une quarantaine de personnes au mois d’octobre, ou encore
l’agression des deux policiers roués de coup et blessés par balle à Herblay.

Source: Lire L’Article Complet