Un si grand soleil : pourquoi le personnage d’Elsa est devenu récurrent ?

Elsa est de retour à Montpellier ! Son interprète, Julie Boulanger, s’est confiée dans les colonnes du Télé Star à retrouver en kiosque et en version numérique ce lundi 23 novembre.

Un an après avoir mis les voiles, Elsa est de retour dans "la ville où le soleil ne se couche jamais". Dans une interview avec Télé Star, à retrouver en intégralité en kiosque et en version numérique ce lundi 23 novembre, son interprète Julie Boulanger s’est confiée sur ce nouveau chapitre dans la vie de son personnage. "Elle est à fond de cale. Elle n’a plus de famille, plus d’argent, pas de travail", explique l’actrice interrogée sur les raisons du retour de la braqueuse dans la série. "Elle a appris la mort de Léa et veut soutenir Virgile qui reste son seul ami. Mais quand elle le retrouve, c’est davantage lui qui l’aide que l’inverse."

En cavale depuis l’affaire Jiménez, dans laquelle elle a refusé de collaborer avec la police, et sans famille depuis la mort de son frère et de sa belle-soeur, Elsa n’a plus grand chose à quoi se raccrocher, si ce n’est peut-être, son amour pour Manu, le policier. Cette histoire impossible aurait d’ailleurs motivé le retour de la braqueuse dans la série. "Le duo Elsa-Manu a, semble-t-il, été apprécié des téléspectateurs", explique Julie Boulanger avant d’ajouter : "Les producteurs avaient eux aussi envie d’intégrer des personnages féminins forts." Il semblait donc tout naturel pour la production de faire revenir Elsa dans l’intrigue, elle qui "amène de l’action, de la passion et de l’inattendu" selon les mots de Julie Boulanger.

Julie Boulanger : "Je suis moins tête brûlée qu’Elsa"

Si l’actrice avait récemment confié être attirée par les rôles de femmes fortes et d’actions, elle admet cependant être plus tempérée que son personnage. Julie Boulanger se reconnaît un "côté casse-cou" en commun avec la braqueuse, mais elle se dit aussi "moins tête-brûlée, plus rationnelle". "Je planifie les choses, je tiens davantage à la vie", confie la comédienne qui ajoute au sujet d’Elsa : "C’est une frondeuse qui n’a peur de rien sauf peut-être de l’amour."

Source: Lire L’Article Complet